Infection urinaire



Pyélonéphrite : traitement

Le traitement varie selon le profil du patient et son état de santé général. L'hospitalisation est généralement indiquée pour les cas de pyélonéphrites compliquées.



Pyélonéphrite simple

Les pyélonéphrites aiguës simples ne justifient pas d'hospitalisation. Le traitement -comme pour toute infection- est à base d'antibiotiques.

Le traitement est commencé dès le diagnostic posé (antibiothérapie probabiliste) les fluoroquinolones sont les antibiotiques les plus utilisés. Ils peuvent être pris par voie orale ou en intraveineuse.

Le traitement est prolongé pendant 7 à 14 jours. Les douleurs et la fièvre doivent disparaître en 2 à 6 jours. Si la fièvre persiste au delà d'une semaine un abcès rénal est possible et justifie une hospitalisation urgente.

Dans l'idéal, le patient doit boire 2 à 3 litres d'eau par jour afin de faciliter l'évacuation des bactéries.

Pyélonéphrite compliquée

Une hospitalisation de courte durée est systématique. Les antibiotiques sont donnés par injections intraveineuses pendant 3 à 5 jours. Le traitement est ensuite pris par voie orale pour la durée du traitement qui peut durer de 3 à 4 semaines.

Les fluoroquinolones sont utilisés dès le diagnostic posé. Un ajustement est possible après 48 heures lorsque sont connus les résultats de l'antibiogramme.

L'hospitalisation peut être prolongée lorsqu'une anomalie anatomique du système urinaire a été décelée.

Comme dans le cas d'une pyélonéphrite simple, la consommation d'importants volumes d'eau est recommandée.

Surveillance

Des examens de contrôle sont recommandés au 3ème jour du traitement, 7 jours après la fin du traitement, et 5 semaines après la fin du traitement. L'examen est identique à chaque étape : un examen clinique (recherche d'éventuels symptômes) et un ECBU.